Voyage de mémoire

Voyage de mémoire

"Pologne - Israel" Alliance Nice


Jour 5 - Le Neguev

Publié le 29 Juin 2017, 08:37am

JOUR 5

 

Le lendemain matin, nous avions un invité supplémentaire : notre Shomer pour assurer notre sécurité pendant le voyage. Les choses sérieuses commencent. 1er arrêt, Sderot, une ville qui se situe à seulement 2,5 km de Gaza. Plusieurs fois touchée par des missiles lancés par le Hamas et le Djihad Islamique (6311 roquettes environ depuis 2007), les victimes sont nombreuses.

Nous restons tous en extase devant ce jardin d'enfant rempli de magnifiques structures de jeux comme cet immense serpent. Une maitresse nous a révélé qu'il s'agissait en réalité d'un bunker où les enfants peuvent se réfugier en cas d'alerte, qu’elle soit de type « bombes ou roquettes ». Dans tout le pays, l’alerte porte un nom : « Tseva Adom » ou (« couleur rouge »).

Jour 5 - Le NeguevJour 5 - Le Neguev

Le Beth Habad de la ville et son rabbin joue un rôle majeur dans l’histoire de Sderot. Il nous a montré une vidéo qui parle des roquettes reçues sur cette ville du Shaar HaNeguev. Et il nous précise comment il a essayé de récolter de l'argent pour pouvoir construire d'autres bunkers en cas d'alerte et même de pouvoir construire d'autres écoles sécurisées comme celle que nous avons visité. Mais l’illustration la plus émouvante fut ce moment passé en compagnie des enfants de la crèche Habad, si pleine d’humanité, colorée et…blindée !

Jour 5 - Le NeguevJour 5 - Le Neguev
Jour 5 - Le NeguevJour 5 - Le Neguev

Retour au bus et changement de décor pour un déjeuner prévu au Kibboutz de Sde Boker. 2 heures de route plus tard, un très bon déjeuner nous attend. Et il le fallait bien, car la randonnée sous le soleil d’Ein Avdat (Source naturelle du Néguev et site touristique du Parc National d’Avdat) n’avait rien d’une sinécure. Mais le Néguev est exceptionnel et doit se mériter. On a bien marché et on a bien rigolé. Sans transports en commun, sans réseau, sans arbres ou sans routes, nous étions tous déconnectés des habitudes urbaines. Bref, une atmosphère très apaisante. Dans ce désert nous avons marché ou le peuple des hébreux ou tribus des Nabatéens sont passés bien avant nous.

Merveilleusement épuisés, nous sommes allés dormir dans un Kibboutz-Hôtel du cru. Lui aussi apaisant et déconnecté !!

Jour 5 - Le NeguevJour 5 - Le NeguevJour 5 - Le Neguev

LIEL ASSARAF & LEAH GROSS

Commenter cet article

Archives

Articles récents