Voyage de mémoire

Voyage de mémoire

"Pologne - Israel" Alliance Nice


Jour 6 - Région de la mer morte

Publié le 29 Juin 2017, 08:36am

JOUR 6

 

Apres avoir passé la nuit au kibboutz d’Arad, nous prenons la direction de Massada, la ville-symbole de la résistance juive à l’occupation. Pas le temps de bailler aux corneilles, Sergueï, notre chauffeur de bus sonne le signal de départ. La route est longue et…beaucoup d’entre nous ne faisons plus la différence entre le jour et la nuit. Ce qui n’empêcha pas les autres d’entreprendre les chants « YouTube », les cris et les délires définitivement liés à tous nos trajets routiers. Arrivés à Massada, même les plus énergiques se sont tus et la marche a débuté, courageusement et toujours solidaires entre nous. Nous avons grimpé jusqu’au sommet – doucement, mais surement – et marché sur les pas de ces rebelles,  juifs zélotes qui préférèrent le suicide collectif à l’esclavage que leur promettaient les romains (Chute de Massada, 2 mai 73 de l’ère chrétienne).

Fatigués et heureux à la fois, nous avons fait une longue pause afin de reprendre notre souffle et ce fameux chemin du serpent pour redescendre. Un mannequin challenge a même été organisé !!!

Jour 6 - Région de la mer morte

Peu après, direction la mer morte, toujours dans une super ambiance. Entre baignades et rigolades, l’ensemble du groupe s’est amusé comme il se doit.

Après Massada, l’étape royale de notre voyage : Jerusalem. Chabbat oblige, un autre genre de course pour se préparer avant la tombée de la nuit. Après l’allumage des bougies par les filles du groupe, nous sommes tous allés à la Beit HaKnesset de la Yechiva Or Meir qui se trouvait à 10 minutes de l’hôtel. Ambiance de folie mystique et « retour aux sources » pour M. Vanwetter (!!).

Jour 6 - Région de la mer morte
Jour 6 - Région de la mer morte
Jour 6 - Région de la mer morte
Jour 6 - Région de la mer morte

En sortant, nous avons chanté, dansé avec toujours cet esprit de joie intense dont notre groupe est coutumier – à l’Alliance comme ailleurs -, un usage « bien de chez nous » !». Le repas fut l’occasion de retrouver des participants de la Marche des Vivants rencontrés en Pologne.

Pour finir, nos Madrihot : Mihal et Keren ont organisé des activités de Chabbat, telle se retrouver à 12 sur une chaise. Après Massada et Ein Avdat, facile !

NOA TAIEB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents