Voyage de mémoire

Voyage de mémoire

"Pologne - Israel" Alliance Nice


POLOGNE - ISRAEL: La transition

Publié le 29 Juin 2017, 08:37am

Cette transition a été comme un changement de monde, un monde opposé géographiquement, mais aussi dans les ressentis émotionnels. En Pologne, nous étions dans une ambiance mélancolique, triste et difficile sur le plan moral. Mais une fois arrivés en Israël, dite la « Terre Promise », l’ambiance s’est transformée tout d'abord de (זכור) ou (« Souviens Toi ») en שמחה)) ou (« Joie »). Immédiatement, nous avons pu ressentir une (אמונה) ou (« Foi, confiance ou croyance ») particulière, témoignant de la présence de D.ieu dans ce pays, nous nous sentions chez nous.

Nos Sages nous enseignent que dans le mot (ישראל) ou (« Israel »), nous prenons la racine (ישר) qui veut dire (« droit ») et (אל) qui veut dire (« D.ieu »), nous sommes en « direct avec D.ieu. Ce voyage nous a irrémédiablement transformé. Humainement et spirituellement.

 

JOHAN BENSOUSSAN

 

 

La transition, vraiment…?

 

Comment parler de transition entre 2 pays sans raconter une petite histoire. Au tout début, elle n'est pas très gaie, voire inquiétante. Préambule : un élève du groupe fait un malaise juste avant le départ du vol du matin vers Tel Aviv. Catastrophe, panique.

Vous devinez la suite. Les pompiers - polonais bien sûr, et plutôt circonspects, pour être poli - arrivent à l'aéroport pour "secourir" notre ami bien-aimé. La machine s’emballe et évidemment, tous les regards de l'aéroport sont rivés sur Johan BENSOUSSAN qui est allongé à même le sol. Malgré tout, nos responsables embarquent le groupe à destination d’Israel pour des raisons de sécurité. Tandis que Yola, notre guide et Keren, notre divine accompagnatrice, restent avec notre copain.

Départ pour l’hôpital pour un dispositif d’urgence et, après moult examens et bousculades d’infirmières pour dispenser chacune à Johan son « ordonnance affectueuse », il réussit à prendre un vol suivant qui était prévu beaucoup plus tard dans la soirée.

Grâce à D.ieu, nous avons retrouvé notre ami en chair et en os – et plus d’os que de chair - la nuit suivante et la « Marche des Vivants (tous en bonne santé) » reprit son cours.

ILAN DRAI

POLOGNE - ISRAEL: La transition

Commenter cet article

Archives

Articles récents